District of Columbia

 

A la lecture de cet article, vous allez vous rendre très vite compte qu’avec ses mémoriaux, ses instances politiques

et plus de 200 musées, Washington- D.C. est véritablement au cœur de l’Histoire des États-Unis d'Amérique.

 

Washington D.C. - Une ville en deux facettes

Avril 2018

La ville de Washington (nom donné par le premier président du pays) est devenue la capitale fédérale officielle des États-Unis d'Amérique en 1791. Fondée sur un ancien marécage, Washington se situe à la frontière des Etats du Maryland et de Virginie, dans le District of Columbia (D.C.), nom donné en l’honneur du célèbre Christophe Colomb (à ne pas confondre avec l’Etat, situé au nord-ouest du pays).

Washington D.C. centralise la plupart des administrations ainsi que les principales institutions politiques du pays telles que la Maison Blanche, le Capitole, la Cour Suprême, les ministères et le Pentagone. C’est le siège des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire des États-Unis, mais pas seulement.

On oublie bien souvent que Washington D.C. est aussi une ville pleine de charme, aux faux-airs de Nothing Hill (surtout au printemps avec les cerisiers en fleurs). Pour s’en apercevoir, il suffit de s’éloigner du centre-ville et se rendre de l’autre côté de la Potomac River. C’est ici que se trouve trois quartiers pittoresques qui attirent aussi bien les touristes que les étudiants/résidents : Georgetown et son université, Adams Morgan et Dupont Circle. Entre les petites boutiques, les cafés et les librairies, on ne sait plus où donner de la tête. Le guide GEO a d’ailleurs parfaitement réussi à résumer l’atmosphère qui règne dans cette partie de la ville : « La seconde Washington a une dimension bien plus humaine, celle d’un charme perceptible dans les restaurants d’Adams Morgan, les cafés de Dupont Circle, les bars de Columbia Heights, les boutiques et librairies de Georgetown… ».

Caractéristiques géographiques de Washington D.C. :

* Contrairement à la plupart des mégalopoles américaines, la ville fut construite sur le modèle européen, c’est-à-dire orthogonalement (et non pas en quadrillage). On doit cette organisation atypique à Pierre Charles l'Enfant, architecte franco-américain en charge des travaux de construction.

* La ville a pour coordonnées géographiques le point 0. C’est à partir de ce point que sont définies toutes les distances aux États-Unis.

* La ville est divisée en quadrants parfaitement identiques, qui se rejoignent dans la crypte, sous le Capitole. Chaque adresse de la ville est donc associée à un point de coordonnée et son quadrant correspondant.

* La hauteur des bâtiments est régulée. La rumeur dit que, nuls édifices ne peut dépasser le Washington Monument, haut de 169 mètres. En réalité, il s'agit d'une loi officielle qui a été mise en vigueur afin de respecter un équilibre 'visuel'. La hauteur maximum pouvant être atteinte représente 6.10 mètres en plus que la largeur de la rue adjacente.    

National Mall

Avril 2018

La raison principale qui nous pousse à venir visiter Washington D.C., c’est la découverte de ses monuments, de ses mémoriaux et de ses institutions gouvernementales. La plupart sont concentrés dans le National Mall, un parc d’environ 60 hectares, créé dans les années 30 par le président Franklin D. Roosevelt. Cette promenade, longue de plus de 3km, nous plonge directement au cœur des évènements marquants des Etats-Unis. A chaque édifice, une histoire. Celle d’un président ou d’un homme qui aura marqué les esprits et eu un impact sur le Monde (Abraham Lincoln, Martin Luther King,…). Celle d’hommes qui ont combattu au nom de leur pays (World War II Memorial, le Vietnam Veterans Memorial ou encore le Korean War Veterans Memorial). Le respect s’impose face à l’immensité et au caractère sacré de chaque monument.

Le site du National Mall est construit de façon linéaire avec en son centre le Washington Monument, autour duquel se répartissent tous les autres monuments : la Maison Blanche (N), le Thomas Jefferson Memorial (S), le Lincoln Memorial (O) et le Capitole (E). Voici un petit récapitulatif de quelques édifices qui méritent notre attention (liste non exhaustive) :

* Washington Monument : Fait de marbre, de grès et de granit, cette tour de 169 mètres de haut est non seulement le plus haut monument de la ville de Washington D.C. mais également le plus haut obélisque au Monde. Tout autour, chaque Etat des Etats-Unis est représenté par un drapeau américain, flottant au vent.

* La Maison-Blanche : On ne la présente plus, c’est la très célèbre demeure présidentielle. La Maison-Blanche est devenue un des symboles fort des Etats-Unis d’Amérique. Elle fut d’ailleurs la cible des attaques du 11 septembre. Depuis lors, la sécurité a été décuplée : accès global restreint, contacter son ambassade pour obtenir un droit de visite et snipers présents sur tout le périmètre.  

* Le Capitole : C’est le Senat, bâtiment où siège le Congrès (représente le pouvoir législatif). Il est possible de le visiter à condition de réserver.

* Lincoln Memorial : Ce mémorial, aux allures de temples grecs, rend hommage au président Abraham Lincoln, représenté sous la forme d’une statue de marbre impressionnante (5,8 mètres).

* Jefferson Memorial : De par sa localisation, au bord du bassin Tidal, ce mémorial est particulièrement visité au printemps lors de la floraison des cerisiers. Et pourtant, de nom, ce n’est pas le plus connu… Avec sa coupole et ses colonnes blanches, il s’intègre parfaitement dans le paysage et rappelle, au même tire que le capitole ou que le Lincoln Memorial, les temples de la Grèce antique.

* Martin Luther King Jr. Memorial : Inauguré en 2011 par le président Barack Obama, en hommage à  Martin Luther King Jr. qui prononça son célèbre discours « I have a dream » depuis les marches du Lincoln Memorial, le 28 aout 1963.

* Franklin D. Roosevelt Memorial : Ce mémorial ne se réduit pas à un unique monument. C’est plutôt une association de sculptures et de citations réparties sur quatre espaces en plein air (quatre espaces pour quatre mandats présidentiel). Il s’agit donc du mémorial le plus étendu où il est agréable de venir se poser par jour de beau temps.  

* World War II Memorial : Mémorial commémorant les soldats et vétérans américains qui ont participé à la seconde guerre mondiale. Bien souvent, surtout en tant qu’européen, on oublie que le monde entier a été concerné dans ce conflit, et pas uniquement l’Europe. Ce mémorial est là pour nous aider à s’en souvenir. A l’échelle des États-Unis, la seconde guerre mondiale c’est 40 4800 soldats américains tombés au combat (matérialisés sous la forme de 4 048 étoiles d’or sur le Freedom Wall, une pour 100 soldats). C’est également 56 États ou territoires américain impliqués, matérialisés par 56 colonnes commémoratives. Et enfin, ce mémorial nous rappelle qu’au-delà des frontières terrestres, des conflits aériens et maritimes ont éclatés (Pearl Harbor par exemple). Le mémorial est donc divisé en deux parties, une pour l’océan Atlantique et l’autre pour l’océan Pacifique.

* Les Archives Nationale : Ici se trouve parmi les plus grands ouvrages et documents originaux de l’Histoire des  États-Unis : la Déclaration d’indépendance (1776) ; la Constitution des États-Unis (1787) ; la Déclaration des droits (1789) ; les preuves d’achats de la Louisiane à la France et de l’Alaska à la Russie ; des discours officiels ou bien des brevets de grandes inventions (comme l'ampoule électrique de Thomas Edison). Toutes ces archives (il faut inclure les photographies et les films) sont accessibles au grand public.

'Cherry Blossoms'

Avril 2018

* Une floraison éphémère

Chaque année, un peu partout dans le Monde, le début du printemps est marqué par la floraison aussi brève qu’intense des cerisiers. Que ça soit au Japon, à Paris ou à Washington, il est difficile pour les horticulteurs de prédire avec certitude l’arrivée des premières fleurs. Cela dépend bien entendu des variétés d’arbres mais surtout des conditions météorologiques telles que les températures atteintes durant l’hiver, de sa durée, ou encore des gelées tardives qui peuvent stopper le phénomène de floraison définitivement. La fragilité de la fleur de cerisier et sa courte période d’observation (de quelques jours à deux semaines) rendent ce phénomène éphémère si particulier et tant attendu.

* Origine des cerisiers à Washington D.C.

A Washington D.C., les cerisiers sont les témoins d’une amitié vieille de plus de 100 ans entre le Japon et les États-Unis. Tout commença lors d’un voyage au Japon où la première dame des États-Unis, Helen Taft, épouse du 27ème président américain William Howard Taft (1909-1913), tomba sous le charme de ces magnifiques arbres en fleurs. C’est pourquoi, en 1909, elle autorisa un plan de réaménagement du bassin Tidal, qui suggérait la plantation de plusieurs centaines de cerisiers sur ses berges (proposé par Eliza Ruhamah Scidmore, membre du conseil d'administration de la National Geographic Society). Ce fut là l’occasion parfaite pour les japonais, qui avaient à cœur de remercier les américains qui leur avaient permis de remporter la guerre les opposant à la Russie (1904-1905), de faire un geste en gage d’amitié. Le consul japonais fit un premier don de 2000 arbres pour permettre à lady Taft de réaliser son projet. Malheureusement les cerisiers étaient infestés et le président fut contraint de les réduire en cendres. Le maire de Tokyo fit alors parvenir un nouveau lot de 3000 cerisiers en 1912 et 3800 encore en 1965. Depuis lors,  la floraison des 16 variétés de cerisiers et magnolias (Yoshino, Akebono, cerisier pleureur…) anime la ville de Washington à chaque début de printemps.


* Ce que vous devez retenir si vous voulez voir les ‘cherry blossoms’ à Washington D.C. 

Autant dire que se rendre à Washington au bon moment relève du défi et rend cette quête du cerisier en fleur si excitante. Pour vous aider, sachez que, vers mi-février-début mars, les  spécialistes du parc de Washington font leurs premières prévisions sur la date du pic de floraison. Ils postent régulièrement des mises à jour, appuyées de photos témoins sur leur forecast. On parle de ‘pic’ quand 70% des fleurs de Yoshino sont éclosent. A cette date il faut donc s’attendre à voir la majorité des arbres en fleur mais pas tous, puisque chaque variété a sa propre période d’incubation.

* En résumé

1) Période d'observation Im-pré-dic-ti-ble ! Chaque année la floraison survient à différentes dates (entre mi-mars et mi-avril).

2) Premières prévisions mi-février/début mars.

3) Mises à jour hebdomadaires puis quotidiennes (quand la date du pic se rapproche).

4) Hiver long et rude = floraison courte et retardée vs. Hiver doux et calme = floraison longue et tôt dans l'année.

5) Différentes variétés de cerisiers = différentes périodes d’observation. Les Magnolias sont les premiers en fleurs (Smithsonian Institution, Arlington cemetery), suivi des cerisiers Yoshino (bassin Tidal) et enfin des cerisiers du Japon Kwanzan (bassin Tidal, Potomac river).

6) Chaque année la ville de Washington organise le National Cherry Blossom Festival qui attire des milliers de touristes.

Petite Anecdote : Quand je suis arrivée au Canada je me suis mis en tête de me rendre à Washington D.C. au moment de la floraison des cerisiers (et uniquement à ce moment-là de l’année). A défaut de pouvoir me rendre au Japon, je trouvais que Washington était le compromis idéal pour observer les ‘cherry blossoms’ : capitale américaine de taille ‘humaine’, monuments historiques à visiter et bien sûr, des cerisiers éparpillés aux quatre coins de la ville, offrant de jolis décors fleuris.

J’ai fait une première tentative au printemps 2017. Le pic de floraison était prévu autour du 14 mars. Mon idée était de poser un jour de congé et de faire l’aller-retour dans la journée  en partant tôt le matin et revenant tard le soir (1h30 de vol seulement depuis Toronto). Sur le papier c’était parfait : pas besoin de logement, aucun repas au restaurant… des économies qui, mine de rien, compensaient le prix élevé du billet dernière-minute. Sauf que tout ne s’est pas exactement passe comme prévu. La veille de mon départ je reçois un mail de la compagnie aérienne qui me dit que tous les vols sont annulés et remboursés car une tempête de neige, répondant au doux nom de Stella, s’était formée au-dessus du continent nord-américain. Noooooooooon !

J’étais hyper déçue. Mes amis trouvaient quant eux mon obsession de Washington en fleur particulièrement drôle. Pas grave, j’ai retenté un an plus tard, et cette fois-ci j’ai même pu y rester 2 jours. J’ai assisté au début de la première phase de floraison et franchement c’était magique. Ce petit air frais, ce ciel bleu et ces fleurs roses et blanches m’ont émerveillés Je suis contente de ne pas avoir abandonné.

https://cherryblossomwatch.com/peak-bloom-forecast/

Cimetière national d'Arlington

Avril 2018

Probablement l’un des cimetières militaires les plus connu au Monde. On y trouve, en autre,  la tombe des soldats américains tombés au combat. Plusieurs centaines de milliers de tombes, d’un blanc immaculé, sont alignées et réparties sur différentes sections (une section, une guerre en particulier). L’ordre règne. Au moment de la mise en terre du cercueil, soigneusement drapé dans un énorme drapeau américain, une cérémonie officielle a lieu afin de rendre honneur à ces hommes et ces femmes morts pour leur patrie. Sachez que les femmes et maris de ces soldats peuvent être enterrés auprès d’eux si ils le souhaitent (leur nom est alors gravé de l’autre côté de la tombe). Notez que la tombe des époux Kennedy se trouve également dans ce cimetière (avec une flamme éternelle) ainsi que celle des époux Taft, qui ont introduit les cerisiers pour la première fois à Washington en 1912 (section 30). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il y a autant de cerisiers et de magnolias dans ce cimetière.

Smithsonian Institution

Avril 2018

Créée en 1846 par l’administration américaine, la Smithsonian Institution était originellement une institution de recherches scientifiques. Aujourd’hui, elle regroupe 19 musées (17 à Washington et 2 à New-York), gratuits, qui ont pour but de transmettre au plus grand nombre. Cette initiative est soutenue par le Gouvernement qui cultive le patriotisme et nationalisme américain. Parmi les plus visités, on retrouve bien entendu le musée de l’aviation qui retrace les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune mais aussi le musée d’histoire naturelle et le musée national de l’histoire et de la culture afro-américaine. Que ça soit dans le domaine des sciences, des technologies, de la culture ou bien encore de l’art, les musées de la Smithsonian Institution sont des témoins du passé de la nation.

Georgetown

Avril 2018

Avant de devenir le quartier branché de Washington, Georgetown était une ville à part entière, rattachée à l’Etat de Virginie. A la frontière avec le Maryland, cette ville portuaire fut léguée au District de Colombia, au même titre qu’Alexandria. Avec ses devantures colorées, ses nombreux cafés et bouquinistes ou encore sa rue commerçante, Georgetown a des allures de petite ville européenne. Cette ambiance des plus reposantes attire aussi bien les familles, les touristes que les étudiants venus se réfugier aux bords de la Potomac River.

Petite Anecdote : Le nom de Georgetown fut attribué en l’honneur du roi d’Angleterre de l’époque et de ses 2 fondateurs, les trois Georges (George II, George Beall, George Gordon).

Univeristy of Georgetown

Avril 2018

Au même titre que Yale, Harvard ou encore Princeton, l’université de Georgetown fait partie de ces prestigieuses universités américaines que l’on rêve tous d’intégrer un jour. Fondée en 1789, il s’agit de la première université catholique jésuite qui, depuis lors, n’a cessé de  prospérer. Aujourd’hui, sa renommée traverse les frontières et ses enseignements attirent des milliers d’étudiants, venus du monde entier en quête d’excellence. A la fin de leurs études, les jeunes diplômés auront acquis des connaissances en philosophie, en sciences, en mathématiques et en commerce. Certains se feront remarquer pour leur talent en art du spectacle ou pour leurs performances sportives au sein de l’équipe des Hoyas. Ce qui est sûr, c’est que tous quitteront Georgetown avec de solides références, de quoi leur assurer un bel avenir.

Pour ceux qui n’auront pas eu la chance de rejoindre les bancs de Georgetown, rien ne vous empêche de venir vous remémorer vos années étudiantes le temps d’un instant puisque le campus est accessible à tous.

Please reload

 
 
 
 
 
 

Instant Politique

Présidence aux États-Unis

- Les élections présidentielles -

Les élections ont lieu tous les quatre ans, au mois de Novembre (le mardi après le premier lundi du mois pour être plus exacte). Chaque citoyen américain est appelé aux urnes mais en réalité c’est le vote du collège électoral qui détermine le candidat qui a remporté la majorité des voies. En cas d’égalité, le président est choisi par la Chambre des Représentants et le vice-président par le Senat.

- Le Président -

Il est à la tête de l’Etat. Il est le chef du Gouvernement fédéral et des forces armées. N’est pas président qui veut. Peut devenir dirigeant de l’Etat un(e) citoyen(ne) américain(e), né(e) aux États-Unis. Pour être éligible, le candidat à la présidence doit  avoir 35 ans ou plus et être résident sur le sol américain depuis au moins 14 ans.

- Le Vice-Président -

C’est le président du Senat. Il assure la présidence du pays dans le cas où le président élu se retrouve dans l’incapacité de remplir ses fonctions de chef de l’Etat (décès, démission, maladie…). En cas de force majeur et dans l’intérêt des États-Unis, et si plus de 50% des représentants du Senat le soutiennent, il peut également destituer le président.

Please reload

Républicains vs Démocrates

En 1854, l’unité politique des États-Unis éclata lorsque les Américains prirent position concernant la question de l’esclavage (pour ou contre). Cette divergence d’opinions entraina la rupture politique du pays en deux partis : le parti Républicain et le parti Démocrate.​

Le Parti Républicain (ou le Grand Old Party)

Emblème : l'éléphant – Couleur : Rouge

Le parti républicain  fut créé en opposition à l'esclavage, avec Abraham Lincoln à la tête du parti. Les républicains sont conservateurs, traditionnels. Ils prônent une image de la famille ‘classique’, s’opposant fermement à l’avortement et au mariage homosexuel. Les républicains sont des défenseurs du patriotisme et du capitalisme. Ils sont pour la baisse des impôts et le maintien du salaire minimum afin de donner la chance à chaque citoyen Américain de prospérer. Les républicains sont en faveur de la possession des armes.

Le Parti Démocrate

Emblème : l'âne – Couleur : Bleu

Le parti Démocrate  fut créé en 1833 suite à l’association des Etats du sud et des esclavagistes, avec Franklin D. Roosevelt à la tête du parti. Les démocrates représentent le peuple. Ils souhaitent l’égalité pour tous, ce qui rend ce parti très populaire auprès des minorités (sociales et raciales) et auprès des syndicats. Les démocrates sont en faveur de la création de programmes sociaux afin d’aider les citoyens Américains dans le besoin (éducation, avortement,…). Enfin les démocrates sont, en opposition aux républicains, contre le capitalisme. Selon eux, l’augmentation du salaire minimum permettrait aux Américains d’investir dans des biens et de contribuer à l’économie du pays en réduisant le commerce international.

Please reload

10 Présidents qui ont marqué l'histoire des États-Unis

* George Washington (1789 - 1797) - Premier président des États Unis. Il fit de Washington D.C. la capitale fédérale du pays.

* Thomas Jefferson (1801 - 1809) - Principal auteur de la Déclaration d’Indépendance (en 1776) et il  racheta la Louisiane a Napoléon en 1803.

* James Madison (1809 - 1817) - Contribua  à la ratification de la Constitution. 

* Milliard Fillmore (1850 - 1853) - Le dernier président américain à ne pas être affilié aux partis Républicains /Démocrates.

* Abraham Lincoln (1861 - 1865) - Président historique qui a aboli l’esclavagisme (en 1863) et qui démarra la Guerre Civile.

* John F. Kennedy (1961 - 1963) - Le plus jeune des présidents, mort assassiné.

* Richard M. Nixon (1969 - 1974) - Abandonne la présidence après le scandale de Watergate.

* James Carter (1977 - 1981) - Remporte le prix Nobel de la Paix en 2002. 

* George W. Bush (2001 - 2009) - Suite aux attentats du 11 Septembre 2001, il est devenu le président de guerre des États Unis.

* Barack Obama (2009 - 2017) - Premier président noir des États Unis.

Ailleurs aux  USA

© 2017 by Down That Road. Proudly created with Wix.com